NO PASARAN / DIKIE ISTORII COMPAGNY

 

 

Généreusement, la porte de ce projet ¡No Pasarán! m’a été ouverte, en vue d’une seconde collaboration avec Dikie Istorii Company, soit Tom Grand Mourcel / Vera Gorbatcheva, Jazz Jimmy / Vincent Guiot / Jl Mrtn et Arnaud Bacharach …

Pour dépasser le cadre de la commande photographique, ils m’ont proposé de m’incorporer aux ateliers et échauffements matinaux, comme si je faisais partie intégrante de la troupe. Ma passion pour la danse, mon obstination à saisir, lire et analyser le mouvement … du corps, ma curiosité à prendre conscience des sensations que cela procure … pour toutes ces raisons, j’ai vivement accepté leur offre.

 

En 2017, la compagnie Dikie Istorii s’est lancée sur un nouveau projet ¡No Pasarán! dans lequel les chorégraphes Véra Gorbatcheva et Tom Grand Mourcel s’intéressent à la notion de soulèvement. Que se passe t’il corporellement lorsque nous nous soulevons pour une cause qui nous est chère, au moment précis où nous nous engageons viscéralement pour nos désirs? Une pièce qui tire son inspiration après avoir vu l’exposition « soulèvement » au Jeu de Paume à Paris coordonnée par le philosophe Georges Didi Huberman. Une nouvelle création pour cinq performeurs dont deux musiciens live et qui a l’envie de redéfinir la place du spectateur en le plaçant sur scène avec les interprètes. L’histoire nous a montré qu’à l’encontre des désirs de chacun, il y a parfois des énergies qui se soulèvent. À un niveau personnel ou à plusieurs, nous avons pu constater la puissance avec laquelle un soulèvement peut renverser un état, un pays, abolir des lois, dire non. C’est cette puissance et cette énergie viscérale parfois risquées, dans la violence ou le pacifisme, que nous avions envie de remettre en jeu dans cette nouvelle création. Durant ces trois semaines de résidence aux Subsistances de Lyon et au CCN de Rillieux la Pape, nous avons pu explorer la notion du soulèvement en traversant différents états de corps. En s’inspirant de texte de Victor Hugo ou de photos comme celles de Gilles Caron, Marc Riboud ou bien encore des peintures tel que Guernica de Piccasso ou Très de Mayo de Goya. Le challenge pour nous à été de trouver ce moment précis où nous nous engageons viscéralement pour nos désirs, au moment précis où ces forces nous dépassent et nous surpassent. Pour trouver cette explosion intérieure, cet état viscéral et instinctif, nous avons plongé le corps dans un état d’oppression, de soumission, de saturation afin de voir comment celui-ci se soulève. C’est à travers la musique live, l’échange, la circulation d’énergie qui se transmettait de corps en corps que nous avons pu trouver notre soulèvement personnel et collectif. « Avec le soutien du Centre chorégraphique National de Rillieux-la-Pape – Direction Yuval Pick pour le prêt de studio. » « Avec le soutient des Subsistances de Lyon. »

Lien: https://www.facebook.com/Dikie-Istorii-Company-1496365940692791/

 

#danse #danseurs #soulevement #mouvement #individu … #photography #stylelife … Rillieux la Pape / Ville de Lyon



Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!